· 

2018 : une année « normale » pour les années à venir

 

L’année 2018 est l’année « type » des années à venir, à cause du changement climatique en cours. En effet, au sortir de l’année 2017 marquée par une sécheresse généralisée du fait de cumuls de pluies en dessous des normales et des nappes phréatiques initialement basses, les premiers mois de l’année 2018 ont compté deux pics de crue importants (semblable à mai 2013 sur l’aval) tandis qu’à partir d’avril, le déficit en pluie et les fortes chaleurs continues, ont occasionné une sécheresse elle aussi importante.

 

La courbe des débits à Aisy-sur-Armançon reflète parfaitement ces phénomènes météorologiques (ci-dessus). Les pluies soutenues survenues en janvier et février ont permis de remplir partiellement les nappes phréatiques, les sols et les zones humides, sans qu’ils puissent assurer un soutien d’étiage suffisant pour les 8 mois suivants. Ainsi, les débits mesurés sur le bassin versant étaient inférieurs à la moyenne, d’avril à novembre, comme en 2017.

 

Toutefois, sur une année, c’est surtout la répartition temporelle des évènements qui change : les cumuls pluviométriques et les nombres de jours de pluie sont dans les moyennes.

Contact

Envoyez-nous un message

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.