Les projets du Syndicat de l'Armançon en 2020



Secteur Armance-Créanton

Inventaire réglementaire des zones humides pour intégration au Plan Local d'Urbanisme

Commune de Venizy

Venizy est une commune située en région Bourgogne-Franche-Comté, au nord du département de l’Yonne et à 25 km d’Auxerre. Venizy fait partie du canton de Brienon-sur-Armançon. La Commune est membre de la Communauté de Communes Serein et Armance (CCSA) depuis le 1er Janvier 2017.

 

 

D’une superficie de 44 km², la commune est située au coeur d’une zone rurale agricole bordée par un vaste espace forestier qu’est la forêt d’Othe. L’agriculture et la sylviculture restent les deux principales activités présentes sur le territoire.

Les zones humides sont des espaces à l'interface entre milieux humides et milieux terrestres, caractérisés par la présence d'eau, permanente ou temporaire, ou par une végétation hygrophile au moins pendant une partie de l'année.

Ce sont des écosystèmes riches d'une formidable biodiversité, support de vie et de développement pour de nombreuses espèces d'animaux et de végétaux. Ces milieux rendent également énormément de services à l'homme, notamment des services de régulation (limite le risque inondation, régule l'érosion du sol, ...), d'approvisionnement (ressource en eau, recharge des nappes, ressources agricoles comme le fourrage, ...) et culturels (loisirs, tourisme).

 

Désireux de protéger ces milieux fragiles à l'échelle de son territoire, la mairie de Venizy a sollicité le SMBVA pour mettre en place un inventaire réglementaire des zones humides à l'échelle de la commune.

Cet inventaire réglementaire viendra compléter l'inventaire des zones humides du SMBVA sur le bassin versant de l'Armançon, réalisé au 1/10 000ème, qui est un porté à connaissance.

 

Ainsi, l'inventaire se décomposera de la manière suivante :

Au total, ce sont approximativement 4400 hectares qui seront prospectés.

 

L'étude est prévu pour 2020 avec un début au mois de Mai.

Secteur Armançon aval

Opération de renaturation de l’Armançon au droit de l’ancienne gravière de Bas-Rebourseaux

Communes de Vergigny et Saint-Florentin

Le plan d’eau de Bas-Rebourseaux est une ancienne gravière sur les communes de Saint-Florentin et Vergigny. Elle est située en basse vallée de l’Armançon (21,34 km à l’amont de la confluence avec l’Yonne).

La présence de deux ouvrages en amont et en aval de l'ancienne gravière ont entrainé un maintien de la ligne d'eau dans la fosse d'exploitation.

 

Le complexe hydraulique de l'ancienne gravière, et à plus forte raison, le piège à sédiments qu'il maintient, constitue donc depuis 40 ans une entrave au bon fonctionnement de la rivière et à la continuité sédimentaire et écologique.

 

En tant que gestionnaire des milieux aquatiques portant la compétence GEMAPI, le SMBVA a été sollicité par la Ligue de Protection des Oiseaux de l'Yonne pour cette remise en état de l'Armançon, en intervenant directement sur les ouvrages : ainsi, l'Armançon va être restaurée et la surface actuellement en eau deviendra une vaste zone humide.

 

La continuité écologique d’un cours d’eau se définit par la libre circulation des espèces biologiques et par le bon déroulement du transport naturel des sédiments. Dans le cas présent, les dimensions du piège à sédiment interdisent le transit de l'intégralité de la charge de fond du cours d'eau.Ainsi des sédiments sont immobilisés à l'amont de l'ouvrage, bloquant le flux de sédiments.

La mobilité des espèces et donc l'accès à leurs habitats est restreinte voire condamnée : or, toutes les espèces de poisson ont besoin de circuler sur un linéaire plus ou moins long de la rivière afin d'accomplir leur cycle de vie.

L'obstacle à l'aval entraine un effet de retenue d'eau : les vitesses d'écoulement sont réduites, la profondeur augmente. La stabilisation des berges ainsi "créée" limite les processus érosifs.

 

Afin de restaurer au mieux la fonctionnalité du milieu, le SMBVA prévoit d'araser partiellement les 2 barrages encadrant le plan d'eau de Bas-Rebourseaux via la réalisation d'échancrure dans les seuils encadrant le plan d'eau de Bas-Rebourseaux.

L'objectif est de restaurer le profil en long naturel de l'Armançon favorisant ainsi son transit sédimentaire problématique majeur de continuité écologique.

 

 

La durée de réalisation des travaux est estimée à 3 semaines (installation et replis de chantier compris). Ces derniers devraient avoir lieu en 2020.

Secteur Armançon amont

Secteur Brenne-Oze-Ozerain