· 

Des cailloux équipés de traceurs pour l'Armançon

Le 7 mars dernier, l'équipe du pôle rivière du SMBVA s'est réunie pour équiper plus de 300 cailloux de traceurs radio.

Ce sont des PIT-tags (Passive Integrated Transponders) qui ont été insérés dans les sédiments, une technologie à l'origine appliquée au suivi des poissons. Ces PIT-tags prennent la forme de tubes en verre dans lesquels on trouve un petit émetteur radio qui s'active uniquement lorsqu'il est soumis à un champ magnétique (c'est un peu le même principe que certains badges de résidence, de portail ou de garage).


Lorsque l'on prospecte le cours d'eau avec une antenne dédiée, cette dernière active le tag et ce dernier lui communique sont identifiant. Il est ainsi possible de suivre la progression de chaque cailloux marqué dans le cours d'eau, ils ont tous leur propre identifiant unique, c'est son "tag".

Vu que les émetteurs sont passifs et ne s'activent que lorsqu'ils sont stimulés par le champ magnétique de l'antenne de détection, il est possible de les capter pendant plus de 50 ans !
Le suivi de ces particules devra permettre de comprendre à quelle vitesse progressent les cailloux vers l'aval et comment le cours d'eau les transporte.
L'utilisation de ces particules permettra également d'étudier le regain d'énergie de la rivière après enlèvement de barrages, et ainsi de mesurer le succès des opérations de restauration de la continuité sédimentaire conduites par le syndicat !

Contact

Envoyez-nous un message

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.