ARTICLES AVEC LE TAG : "Restauration de milieux aquatiques et humides"



Armance Créanton · 04. juillet 2019
La journée du 2 juillet a été marquée par l'inauguration des travaux suite à l'effacement du clapet de Courtaoult et la reconnexion d'un méandre dans la zone d'influence de ce dernier. M. CHANTEPIE (Vice-Président du secteur) a souligné dans son allocution sa satisfaction de voir ces travaux enfin réalisés : "Aujourd'hui, la nature a repris ses droits et on ne voit plus aucune trace de cet ouvrage hydraulique qui n'a jamais vraiment fonctionné : j'espère que celui présent sur la...

Armance Créanton · 04. juin 2019
Un chantier qui se termine ! Ces travaux avaient débuté en novembre 2017 sur la commune de Bouilly au niveau de la RD43. Après plusieurs interruptions, ils se sont terminés en avril. L’objectif de ces travaux était de restaurer l’hydromorphologie du ruisseau de Bouilly par la création de sinuosités et de faciès d’écoulement ainsi que par une recharge granulométrique du fond du lit. Après ces travaux, ce ruisseau retrouvera un fonctionnement plus naturel qui profitera à la...

Armance Créanton · 20. mai 2019
Dans le cadre du projet de restauration hydromorphologique de l’Armance, du Landion et de leurs zones humides d’accompagnement sur la commune de Davrey, il a été réalisé une vidange et une pêche de sauvetage du plan d’eau du moulin de la Vacherie (réalisée en partenariat avec la Fédération de Pêche de l'Aube). Ces travaux préliminaires sont indispensables: ils vont notamment permettre la minéralisation et le ressuyage des vases de l’étang. La réalisation d’une partie de...

Armance Créanton · 20. mai 2019
Le Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement (CPIE) du Pays de Soulaines, en collaboration avec le Syndicat Mixte du Bassin Versant de l’Armançon souhaitent créer/restaurer gratuitement de 10 à 15 mares en 2019, notamment dans les secteurs prairiaux du Chaourçois/Val d’Armance. Ces mares abritent en particulier les dernières populations régionales de Rainette arboricole. Pour toutes informations ou intérêts pour ce projet, veuillez-vous adresser auprès du CPIE du Pays...

Armance Créanton · 20. mai 2019
Nous sommes à la mi-mai et la seconde phase du chantier vient de redémarrer. Les travaux consistent à : - terminer le re-méendrage amont; - terminer les banquette dans le bief et à l’aval du moulin; - réaliser des plantation sur l’ensemble du site. Ci-contre un aperçu des travaux de re-méandrage en amont, près du terrain de football.

Armançon aval · 09. avril 2019
Le 7 mars dernier, l'équipe du pôle rivière du SMBVA s'est réunie pour équiper plus de 300 cailloux de traceurs radio.

Armance Créanton · 02. avril 2019
Le jeudi 21 mars 2019, les travaux du site des sources du Boutois ont repris. Durant 3 jours, l’entreprise Mouturat (qui a obtenu l’appel d’offre) a travaillé sur le site. Au programme : - Abattage d’arbres afin de créer de la luminosité et retirer les essences exotiques et non autochtones - Enlèvement de la Renouée de Japon espèce envahissante des milieux aquatiques - Création d’un arbre Totem (refuge pour les insectes et la faune saproxylique*) - Maniement de la vase pour...
Armançon aval · 12. mars 2019
Voir l'ensemble des articles sur le suivi du site de Bas-Rebourseaux. Le remplissage de Bas-Rebourseaux, l’ancienne gravière de la SNCF (Société Nationale des Chemins de fer Français) est évident, même sans avoir à effectuer des levées topographiques des dépôts. L’observation des différentes photographies aériennes de l’emprise du plan d’eau peuvent suffire. Evolution des dépôts de la gravière depuis sa création jusqu’en 2017 Dès 1983, intervient le phénomène qui a...
Armançon aval · 07. mars 2019
Voir l'ensemble des articles sur le suivi du site de Bas-Rebourseaux. Le plan d’eau de Bas-Rebourseaux agit comme un « piège à sédiments » depuis sa création par la SNCF (Société Nationale des Chemins de fer Français) en 1981. Le taux de remplissage de la retenue de 19,8 hectares n’a pas été constant. En 2014, les 500 000 m3 de capacité de la gravière étaient remplis au 4/5ème, ce qui représente plus de 640 000 tonnes d’alluvions, des graves aux argiles. Soit un dépôt en...
Armançon aval · 18. février 2019
Une mare communale perchée sur le plateau de la forêt d’Othe vient d’être réhabilitée. La commune d’Esnon a sollicité le SMBVA pour entreprendre cette action en faveur de la biodiversité. Ce point d’eau isolé permet notamment à de nombreux amphibiens (triton crêté, grenouilles agiles) et odonates (libellules) d’accomplir leur cycle de vie. Mare aux joncs avant travaux Très envasé et envahi par les arbres ce milieu avait perdu une partie de son intérêt. Ce milieu «...

Afficher plus